DON

< retour aux articles

Class Gift 2002-2012-1992-1982

Publié le

20 Mai 2022

Le Défi Mermoz consiste à traverser l’Atlantique Sud selon la route historique de Jean Mermoz (mai 1930) avec un drone électrique, sans émettre de CO2. Au-delà du challenge technique qui consiste à concevoir et réaliser un drone à hydrogène de moins de 25 kg, l’enjeu de cette aventure est de faire face aux défis environnementaux adressés à la filière aéronautique pour promouvoir une aviation propre.

Parmi les technologies qui sont étudiées dans le cadre de ce défi figurent celles de la pile à hydrogène, de l’hydrogène liquide embarquée, des cellules photovoltaïques et de la conduite intelligente du vol pour tirer parti de l’aérologie perturbée au-dessus de l’Océan.

L’objectif de ce Class Gift

Lancé officiellement le 17 juin 2022, l’objectif de ce Class Gift réunissant 4 promotions (1982-1992-2002-2012) est de permettre de financer l’achat d’une pile à hydrogène et/ou d’un réservoir d’hydrogène liquide pour effectuer le premier vol expérimental du drone en Europe en 2023.

Objectif financier : 32 000 €

In fine, l’objectif est de faire rayonner l’ISAE-SUPAERO, comme un acteur clé de la transition écologique de l’aérospatiale. De plus ce projet s’inscrit pleinement dans le cadre de la politique environnementale menée par l’Institut dans la perspective de promouvoir une aviation décarbonée et rejoint également les attentes et préoccupations des étudiants en matière de développement durable.

Le Défi Mermoz est une innovation majeure co-portée par l’ISAE-SUPAERO et Delair : effectuer la première traversée entièrement électrique au monde d’un drone à faibles émissions de CO2

Le porteur du projet

Jean-Marc Moschetta, S 1987

Professeur d’Aérodynamique au Département d’Aérodynamique, Energétique et Propulsion de l’ISAE-SUPAERO et Responsable programme Drones de l’ISAE-SUPAERO (ATRI Drones)

L’hydrogène allie à la fois les performances et l’empreinte carbone limitée donc c’est extrêmement intéressant du point du vue du futur de l’aviation. L’intérêt de ce projet est d’arriver à trouver des solutions pour transporter l’hydrogène en plus grande quantité afin de parcourir plus de kilomètres. L’originalité de ce projet est d’arriver à le passer en phase liquide et de développer des réservoirs suffisamment performants pour pouvoir maintenir l’hydrogène à – 253 degrés Celsius ce qui permet de pouvoir transporter beaucoup plus d’hydrogène.

En tant que professeur je mets beaucoup de cœur dans ce projet et j’aurais adoré pouvoir travailler sur un tel sujet étant étudiant. Aujourd’hui ça me ferait très plaisir que les anciennes générations soutiennent ce projet pour permettent aux jeunes générations de créer une nouvelle page de l’aéronautique.

Les marraines et parrains
du Class Gift

Rémi Coisnon
Ambassadeur 2012

Colette Bernard
Ambassadrice 2002

Gil Teissier
Ambassadeur 1992

Vincent Guermonprez
Ambassadeur 1982

Les donateurs

2012

Nicolas Dupre

2002

Colette Bernard
Thomas Rakotomamonjy
Vincent Cheriere

1992

Christian Bachellerie
Frédéric Barthe
Mathieu Belleville
Damien Lasou
Yves-Laurent Stöckel

1982

Christian Audoly
Jean-Baptiste Dalin
Vincent Guermonprez
Veronique Prats
Anne Busson
Gérald Lignon

 

Merci pour votre intérêt et votre générosité pour ce don de promotion !